Page d'accueil | [FR] Scourtin | [IT] Fiscolo
Vous Ítes ici: Page d'accueil

Scourtins pour pressoirs

P.U. HT en Euro des scourtins classiques

D = 25 cm D = 30 cm D = 35 cm D = 40 cm
14 Euro 16 Euro 18 Euro 20 Euro
Scourtin troué Scourtin fendu Scourtin à poche

différents types de scourtins

scourtin plat à trou central

- scourtins plats non-troués pour les pressoirs à plateaux

- scourtins troués pour les pressoirs à vis traditionnels

- scourtins fendus simplifiant le montage

- scourtins à poche pour la pâte d'olives

en différentes tailles avec des diamètres allant de 15 cm à 120 cm

différents matériaux

Scourtin à poche "coco-nylon"


- les célèbres "coco-nylon" de la Scourtinerie sont en polypropylène et fibres naturelles de coco

- tout en polypropylene

- tout en fibres naturelles

Le concept de Scourtins, permettant d'améliorer l'extraction de l'huile et le drainage du jus a été utilisé depuis l'Antiquité mais c'est à la Scourtinerie que nous avons inventé et développé la fabrication mécanique des scourtins et l'utilisation de matériaux modernes.

La Scourtinerie

Finition d'un scourtin à poche

La Scourtinerie est une manufacture de Scourtins: cette entreprise familiale fondée à Nyons en 1882 par Marie et Ferdinand Fert est aujourd'hui dirigée par Frédérique et Arnaud Fert, les petits-enfants des créateurs.

Le Scourtins était traditionnellement un produit de vannerie en tiges de joncs ou en fibres d'alfa mais les presses hydrauliques, qui commencèrent à s'imposer vers 1890, demandaient des Scourtins plus résistants. Ferdinand, et son épouse Marie, eurent l'idée de fabriquer une première machine à tisser les Scourtins et firent de nombreux essais pour trouver le meilleur matériau et finalement sélectionner la fibre de coco. Ces deux inventions brevetées en 1892 constituaient une rupture dans le secteur et une base solide pour quatre générations de scoutiniers.

La Scourtinerie a dû aussi se diversifier - la première fois lors du grand gel de 1961, et nous fabriquons aussi les Scourtins de Provence™ en fibre de coco, tapis provençaux vendus au magasin avec de l'artisanat provençal.

Arnaud Fert, ingénieur qui a travaillé dans le domaine des matériaux composites avant de réintégrer l'entreprise familiale a introduit à la fin des années 1990 les Scourtins en fibres synthétiques et aussi composites mélangeant fibres naturelles et synthétiques. La Scourtinerie reste pionnière et développe de nouveaux Scourtins destinés à la filtration et aux pressoirs traditionnels (pression à froid de l'huile d'olive, filtres à vins pour pressoirs verticaux..).